Compagnie

Tout commence sous un chapiteau 2014 !

Lui,
        prépare ses instruments pour jouer.
Elle,
        profite d’un sol en bois pour entraîner ses Boleadoras.

Il les entend et enfile ses claquettes et s’approche d’elle, guidé par le son, pour partager un moment rythmique.

1, 2, 3 ! Des sons, de la manipulation, du mouvement… L’aventure a commencé!

1 mois plus tard, un coup de fil et une première rencontre est fixée.

Tout ça n’est pas une histoire d’amour … enfin si mais de celle qui raconte l’amour de deux artistes pour la rythmique, l’amour de la jonglerie, des objets, du bazar, des images poétiques…

Et depuis, les pieds claquent, les parapluies volent, les violons dansent, les fauteuils rebondissent, les robes tournent, grandissent et prennent vie.

Les objets se baladent, se balancent et se retrouvent en équilibre…

…en équilibre sur le fil du temps.

Le temps passe et les éventails s’ouvrent et se ferment à chaque fois sur deux univers qui se rencontrent et s’apprivoisent.

Le Tic Tac orchestre la rythmique.

Le rythme marque le temps.

 

« La Bête à Plumes » est orchestrée par Isabelle du Bois et Kevin Troussart. Ensemble ils créent un univers singulier autour de la jonglerie d’objets et de la musique.

 

La Compagnie est en activité depuis 2009, d’abord sous le nom de « Bec à plumes », dirigée par Isabelle du Bois, avec une série de numéro de jonglerie poétique et rythmique.

 

A la recherche d’un langage direct et universel, elle transmet au moyen d’images, du corps en mouvement et du jeu burlesque, sa vision de l’art de jongler comme un langage corporel.

 

La démarche de la compagnie jusqu’à ce jour était de créer des formes courtes et légères, accessibles au tout public : création du numéro « Ding » en 2009, numéro de manipulation rythmique et burlesque et « Goutte à goutte » en 2011, numéro de jonglerie de parapluies. Ces spectacles ont été joués à de nombreuses reprises un peu partout en Europe.

 

Très vite elle s’est aperçu que cette matière jonglistique et visuelle interpellait le jeune public qui y voyait une univers onirique et poétique elle décida donc de monter un projet de spectacle long pour les enfants….

 

C’est en 2014, qu’Isabelle, riche de toutes ses expériences passées, décide de se lancer dans l’aventure. Mais pas seule, elle espérait trouver un musicien pour l’accompagner sur scène mais c’est un artiste multifonction qu’elle rencontra (encore mieux) : Kévin Troussart : musicien, jongleur, clown, danseur qui lui aussi travaille sur la rythmique, le mime et la jonglerie de balles … Confondateur de la Cie Balkidingo. La rencontre de leurs univers et techniques respectives fut explosive et fit émerger des tonnes d’idées nouvelles combinant le savoir faire de l’un et de l’autre. A force de discussions, d’essais, de moments musico-jonglés, de rythmiques d’éventails, de lancés de parapluies… de courtes routines commencent à voir le jour. Le duo formé par Isabelle et Kévin a trouvé son langage.

 

La compagnie devient le fruit d’une rencontre entre le Bec à Plumes et Balkidingo qui donne naissance à « La Bête à Plumes».